Archives pour la catégorie Actualités

Les écoles P. Lafargue fermées faute de chauffage

Vendredi 15 décembre, par décision du maire, les écoles maternelle et élémentaire P. Lafargue seront fermées en raison d’une nouvelle panne de chaudière.

Les élèves seront cependant accueillis aux horaires habituels, par leurs enseignants, dans les écoles, puis emmenés dans d’autres locaux :

  • les enfants de maternelle iront au centre de loisirs de La Vacquerie
  • les enfants de l’élémentaire à l’école D. Renoult

Depuis le début de la semaine, une des chaudières ne fonctionnait plus. La Ville a fait installer des convecteurs électriques en attendant la réparation, et mercredi 13 décembre, tout semblait être rentré dans l’ordre (même si les températures dans les salles demeuraient « fraîches »)… avant que la chaudière lâche à nouveau !

La chaudière de secours n’est pas opérationnelle… et les réparations peuvent être complexes et longues.

La Ville cherche à louer une chaudière d’appoint en attendant.

URGENCE : besoin d’accueil pour deux mineurs isolés étrangers scolarisés à Montreuil

Nous relayons l’appel URGENT de RESF Montreuil :

Pour aider les jeunes isolés étrangers, qu’ils soient mineurs – tout juste majeurs – ou « mijeurs » (ni mineurs ni majeurs, aux 
yeux des autorités et de l’Aide Sociale à l’Enfance qui les ont complètement abandonnés). Ils sont plusieurs à MONTREUIL, 

livrés à eux-mêmes, confrontés à la rue, à dormir dehors.

 
Vous pourriez peut-être ACCUEILLIR l’un d’eux quelques nuits ou l’AIDER FINANCIÈREMENT.
Largement traitée dans les media, la question des jeunes isolés étrangers relève des politiques, mais, à RESF Montreuil (Réseau
Education Sans Frontières), nous sommes directement confrontés à ces jeunes. Il se présentent dans nos permanences de conseils
juridiques et administratifs ou sont envoyés par les établissements scolaires. Quelques personnes, parfois extérieures à notre réseau,
ont fait le pas d’ACCUEILLIR certains jeunes chez eux. Une nuit sur un canapé dans un salon, une semaine dans une chambre
libre ou inoccupée, moins ou plus longtemps, selon les possibilités de chacun.
Nous tentons d’organiser, en autogestion, un petit réseau d’hébergeurs solidaires. Pour cela, nous vous proposons
d’envoyer un email à l’adresse suivante : mineursalarue@gmail.com.
Vous pourrez y mentionner vos coordonnées (nom, prénom, email, téléphone), ainsi que vos possibilités d’accueil
(nombre de nuits, dates auxquelles vous pourriez accueillir ou au contraire dates auxquelles vous ne pouvez pas accueillir, tout ce
qui vous semble bon à dire). Vous pouvez tester une fois, revoir votre participation… Tout est possible !

Pour l’heure, nous avons une urgence maximale à propos de deux garçons scolarisés à Montreuil qui seront dehors à partir

du 22 décembre.

Tous les jeunes que nous avons rencontrés à Montreuil sont scolarisés. Leurs études sont très importantes et ils se battent pour
continuer. Mais il y a des frais (cantine, tickets bus et métro, fournitures scolaires, vêtements, passeports, etc.). Les quelques
bénévoles actifs de RESF Montreuil ne peuvent plus les assumer seuls.
Voilà pourquoi nous lançons cette cagnotte. Vous pouvez donc aussi AIDER FINANCIÈREMENT ces jeunes isolés, 
qui ont fui leur pays dans des circonstances souvent atroces et sont si mal accueillis chez nous, en contribuant à ce pot commun 

https://www.lepotcommun.fr/pot/z9eudnbc

Ciné Ma Différence samedi 16 décembre 2017 à 14h30

Paddington 2

(VFSTAudio-description2D)

Cinéma Le Mélies, 2 place Jean Jaurès – 93100 Montreuil

Salles (1,2,3) accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Synopsis : Installé dans sa nouvelle famille à Londres. Paddington est devenu un membre populaire de la communauté locale. A la recherche du cadeau parfait pour le 100e anniversaire de sa chère Tante Lucy, Paddington tombe sur un livre animé exceptionnel. Il se met à multiplier les petits boulots dans le but de pouvoir l’acheter. Mais quand le livre est soudain volé, Paddington et la famille Brown vont devoir se lancer à la recherche du voleur…

Tarif : ceux du cinéma Le Méliès, dont le tarif réduit à 4€ pour les personnes en situation de handicap + une place gratuite pour un accompagnateur

H. Wallon et Grands Pêchers toujours en manque de personnels communaux

Fin novembre, les représentants de parents élus de la maternelle H. Wallon _ qui connaît depuis des mois une grave pénurie d’agents d’entretien, de restauration et d’ATSEM, ont rencontré les parents des Grands Pêchers, confrontés aux mêmes problèmes.

 Leur pétition commune a recueilli plus de 230 signatures.

Un courrier commun au Maire a été envoyé.

Les DDEN ont réalisé une longue visite d’inspection à la maternelle Wallon pour appuyer les demandes de la communauté éducative.

L’UCL-FCPE leur apporte également tout son soutien.

Cambriolage à l’élémentaire Boissière

L’école élémentaire Boissière a été cambriolée dans la nuit du 28 au 29 novembre.

Des dégradations et des vols de matériel informatique sont à déplorer.

Les familles ont été invitées à garder leurs enfants, autant que possible, le 29 novembre au matin, afin que la police puisse procéder aux investigations.

NON aux déserts scolaires ! La FPCE 93 s’oppose à la fermeture de collèges publics

Communiqué de la FCPE93 du 5 décembre 2017, avant la Conférence de Presse du 6 décembre organisée dans les locaux de la FCPE de la Seine-Saint-Denis

Alors que la France tire la langue dans les classements pirl et PISA, en ce moment, de nombreux départements prennent la décision de fermer des collèges publics situés en zone d’éducation prioritaire ou dans les zones rurales. Pour les élèves, les collèges d’affectation se trouvent plus éloignés de leur domicile. Pour de nombreux parents, les temps de transport à rallonge et l’augmentation du coût du transport leur font préférer le privé, plus proche. Les départements concernés ne doivent pas s’avouer vaincus, il est encore temps de maintenir les collèges là où la France a le plus de mal à faire vivre l’égalité républicaine. En ce qui nous concerne, nous nous opposons à l’accentuation des déserts scolaires, dans les zones rurales comme dans les quartiers d’éducation prioritaire.

 La fermeture des collèges publics entraîne de multiples conséquences pour les territoires où ils sont implantés :

– L’augmentation des effectifs dans les autres collèges.

– L’implantation de collèges privés (comme ce fut le cas dans le Morbihan dernièrement)

– La perte d’attractivité

– La disparition du dernier service public

– L’augmentation du temps de transport et l’aggravation des conditions de lutte contre l’échec scolaire

– Un coût du transport supplémentaire pour les familles

– Des fréquences de passage des cars scolaires non adaptées aux emplois du temps

– L’incitation à l’usage de moyens de transport privé.

Dans les zones d’éducation prioritaire ( REP ou REP +), comme dans le ruralité, le collège fait partie intégrante de la vie du quartier. Ces collèges apportent de l’animation et sont un lieu d’échanges important contribuant positivement au climat scolaire. Avec la disparition de ces collèges, les jeunes ne bénéficient plus des aides spécifiques liées à leur situation économique et sociale dans des zones bénéficiant de davantage de moyens.

Il n’est pas admissible que ces fermetures de collèges soient décidées sans prendre en compte l’intérêt de ceux pour qui ils existent : les collégiens. C’est pourquoi les départements FCPE de l’Eure, du Finistère, du Maine et Loire, et de la Meuse se retrouveront autour de La Seine Saint Denis, département particulièrement représentatif des problématiques d’Education prioritaire pour dénoncer cette situation.

La nouvelle sectorisation des collèges de Montreuil et Bagnolet

Le 3e et dernier Comité de Pilotage sur la re-sectorisation des collèges, qui sera appliquée en septembre 2018, s’est tenue le 4 décembre.

Le Conseil Départemental et la Direction Académique voulaient un choix définitif de scenario à cette date. Malgré l’opposition des représentants de Bagnolet, c’est un ultime scenario (le n°4, présenté lors de cette dernière réunion) qui a reçu une large majorité de votes. Il tente en effet de prendre en compte les demandes, souvent contradictoires, des différents participants.

La Responsable du Pôle Démographie et Prospectives Scolaires au Conseil Départemental s’est cependant efforcée, une dernière fois, d’intégrer les problématiques des collèges bagnoletais dans ce scenario _ et notamment de maintenir les élèves résidant à proximité du collège G. Politzer, sur cet établissement. Ainsi, seule la rue de La Noue serait transférée vers le nouveau collège.

Les participants doivent se prononcer sur ce scenario 4 bis avant le 13 décembre. Ce sera donc soit ce dernier, soit le 4, qui sera présenté au Comité Départemental de l’Education Nationale (CDEN) en janvier pour être validé.

 

Lors de la réunion du 4 décembre, l’UCL-FCPE de Montreuil a déploré le choix de re-sectoriser une partie des élèves de l’élémentaire Danton sur le collège Lenain de Tillemont. Si nous partageons bien sûr le souhait de favoriser la mixité sociale de ce collège, l’expérience des deux précédentes re-sectorisations a montré qu’en raison de l’éloignement géographique et de l’absence de transports publics, les familles risquaient à nouveau de refuser ce changement _ d’autant que les collèges Evora et Jaurès se situent à 10 mn de leurs habitations…

Quant aux demandes communes formulées par les représentants enseignants et l’UCL-FCPE de Montreuil, elles ont été rejetées :

  • l’extension de la re-sectorisation à tous les collèges des 2 villes _ afin d’impacter le moins de familles possibles (seuls Lenain de Tillemont et C. Evora ont été intégrés dans les derniers scenarii) ;
  • la montée en charge progressive du nouveau collège _ pour des raisons de nombres de postes et de projet d’établissement futur ;
  • la possibilité d’envisager dès maintenant des dispositifs spécifiques (classe bilangue, CHAM, 3e Pré-Pro…) voire un éventuel classement en Education Prioritaire _ car seule la future équipe pourra construire un projet comprenant, ou non, ces dispositifs.

Quant-aux prévisions chiffrées d’effectifs d’élèves attendus les prochaines années dans tous les établissements montreuil, elles semblent souffrir de la même difficulté de la Ville à produire des prévisions démographiques fiables…

Enfin, le Rapport de Dépollution du site du nouveau collège, maintes fois demandé par l’UCL-FCPE de Montreuil, ne serait pas en possession du Conseil Départemental (?!) _ qui nous le transmettra dès que possible.

A Condorcet, les lycéens interdits de réunion

Mercredi 22 novembre, les lycéens de Condorcet ont bloqué leur établissement pour protester contre le refus de la Direction de leur accorder une salle pour se réunir et discuter de la loi Vidal, qui réforme l’entrée à l’université _ en arguant du » caractère politique » d’une telle réunion.

Une nouvelle rencontre entre une délégation de lycéens et le Chef d’Etablissement a eu lieu le 24 novembre, mais sans aboutir, le Proviseur maintenant son interdiction.

Les représentants de parents FCPE et des enseignants apportent tout leur soutien aux lycéens, non seulement parce que ce projet de loi concerne ces jeunes au premier chef, mais aussi car ce droit leur est garanti par le Code de l’Education.

Leur pétition en ligne : https://www.change.org/p/le-proviseur-du-lyc%C3%A9e-le-droit-de-se-r%C3%A9unir-au-lyc%C3%A9e-condorcet