Communiqué de presse – suite aux interpellations au lycée Arago de Paris

Communiqué de presse de l’UCL FCPE MONTREUIL, Jeudi 24 mai 2018 11h

Parcoursup : Interpellations et gardes à vue abusives de lycéens et étudiants suite à l’occupation du lycée Arago

Mardi 22 mai, jour des premières réponses sur la plateforme Parcoursup, des lycéens et étudiants ont occupé le lycée Arago (Paris 12ème).
Les forces de l’ordre ont évacué le lycée, et ont procédé à l’interpellation d’une centaine d’étudiants et d’élèves dont la plupart serait mineurs.

Ces élèves et étudiants ont été mis en garde à vue pour 48h et répartis dans différents commissariats de Paris. Les familles n’ont pas toutes su précisément où leur enfant se trouvait.
Parmi eux, des lycéens montreuillois : dont 2 élèves du lycée Condorcet, 3 élèves du lycée Jean Jaurès, et 2 élèves du lycée Eugénie Cotton de Montreuil.

L’UCL FCPE de Montreuil dénonce cette volonté politique d’intimidation et ainsi que les pressions exercées sur les familles et les élèves. Les avocats ne comprennent pas non plus la sévérité de la procédure ouverte par le Procureur de Paris à l’encontre des élèves à qui ont reproche l’«occupation illégale» du lycée. Un autre motif d’interpellation aurait été évoqué par les parents : « intrusion dans un lieu public en vue de commettre des dégradations » !

L’UCL FCPE de Montreuil réclame l’abandon immédiat des poursuites à l’encontre des élèves, et souhaite exprimer son soutien à l’ensemble des familles impactées.

Les syndicats enseignants se mobilisent également pour dénoncer ces mesures.

A l’heure où, les familles, et la communauté éducative se mobilisent contre cette nouvelle plateforme d’orientation Parcoursup, il est intolérable que de telles mesures de répression soient prises contre des élèves.

Une réunion-débat sur Parcoursup, est en cours d’organisation en présence d’enseignants et de parents des 3 lycées de Montreuil, dans les jours à venir sur Montreuil.

Un rassemblement est organisé à 13h30 aujourd’hui, jeudi 24 mai, devant le TGI de Paris (Porte de Clichy), et rassemblement aura lieu également à 17h30 devant le lycée Arago ( Paris 12ème)

Laure Arto
Co-présidente de l’UCL FCPE de Montreuil

ucl.fcpe.montreuil@gmail.com

Les lycéens ont été libérés au TGI de Paris après 48h de garde à vue…

En marge des manifestations du 22 mai, des lycéens et étudiants ont occupé symboliquement le lycée Arago de Paris, pour contester la plateforme Parcoursup, dont les premières réponses étaient prévues ce même jour.

101 jeunes majeurs et mineurs ont été interpellés suite à l’évacuation du lycée. Parmi eux 7 montreuillois. Ils ont connu de longues heures d’attente dans des bus, avant d’être transférés dans différents commissariats de Paris et banlieue parisienne.

Tous les élèves en garde à vue ont été libérés ce jeudi 24 mai au TGI de Paris ( Batignolles), pour les derniers dans l’après-midi. Les motifs de prolongation des gardes à vue de 24h à 48h sont encore obscurs.

Plusieurs centaines d’élèves, de parents et d’enseignants étaient présents devant le Tribunal pour soutenir les élèves et étudiants à leur sortie. Des enseignants des 3 lycées concernés de Montreuil, Condorcet, Jaurès et Eugénie Cotton, étaient présents cet après-midi.

La plupart des chefs d’accusation sont de 2 types : l’intrusion illégale dans un établissement scolaire et la participation à un groupe en vue de dégradation.

D’après des témoignages de parents de lycéens interpellés, il semblerait qu’il y ait eu plusieurs vices de procédures, notamment lors de leurs premières auditions. Les familles ont aussi reçu de mauvaises informations quant au lieu de détention de leur enfant.

Nous dénonçons avec force et fermeté la sévérité des sanctions prises à l’encontre des élèves et étudiants. Parmi la centaine de jeunes interpellés, 27 sont mineurs : 14 auraient été mis en examen, et 13 devront se présenter devant un magistrat ultérieurement pour un rappel à loi ou feront l’objet de mesures de réparations pénales.

Ces interpellations sont aussi l’expression d’une atteinte grave à la liberté d’expression et au droit à manifester contre des mesures gouvernementales ( réformes du Bac, du lycée, et de l’orientation post-Bac) qui ne correspondent pas aux attentes des jeunes et des parents d’élèves.

L’UCL souhaite adresser son soutien à l’ensemble des familles des lycéens qui ont été interpellés, et en particulier aux 7 lycéens montreuillois.

Parcoursup: des lycéens de Montreuil en garde à vue au tribunal de Paris!

Mercredi 22 mai, jour de grèves importantes dans la fonction publique, et jour des premières réponses aux voeux des lycéens sur la plate-forme Parcoursup….

Dans la poursuite des manifestations, des élèves lycéens et étudiants ont souhaité exprimer leur mécontentement contre Parcoursup en occupant le lycée Arago dans le 12ème arrondissement de Paris.

Une centaine de personnes a été interpellée suite à l’évacuation du lycée.

Parmi elles, une dizaine de lycéens montreuillois qui auraient été dispersés dans les commissariat du 18ème et du 19ème arrondissement, sans que les familles aient pu en être correctement informées!

Ce soir, aucune libération n’a été faite. Le procureur de Paris a décidé de déférer les mineurs devant le tribunal pour enfants, et les majeurs devant le TGI de Paris à Porte de Clichy.

Les syndicats enseignants sont mobilisés, ils ont organisé un rassemblement devant le lycée Arago ce soir.

L’UCL FCPE tient à exprimer son soutien aux lycéens et étudiants et à leur famille, et exige la libération de tous les élèves retenus en garde à vue et sans poursuite judiciaire.

L’UCL FCPE juge abusive la garde à vue de 48h des élèves majeurs et mineurs au regard des faits minimes qui leurs sont reprochés, et dénonce cette volonté politique d’intimidation à l’encontre des familles et des élèves.

 

 

Suite à l’accident d’élève vendredi au collège Fabien

Deux cellules psychologiques (Education Nationale et Samu de Bobigny) ont été mises en place au collège, dès vendredi après-midi, pour accompagner les élèves et les adultes.

Elles seront toujours présentes au collège lundi, et plus longtemps si nécessaire.

Cependant, si des élèves ressentent le besoin d’exprimer leurs émotions ce week-end et/ou en dehors de l’établissement, les familles peuvent les conduire dans les centres de santé de Montreuil ou aux Urgences Pédiatriques du département :  Hôpital André Grégoire (à Montreuil), Centre Hospitalier Delafontaine (à Saint Denis), Hôpital Intercommunal Robert Ballanger (à Aulnay), Groupe Hospitalier Intercommunal Le Raincy-Montfermeil (à Montfermeil), Hôpital Jean Verdier (à Bondy).

Pour le droit à la scolarité et l’avenir des élèves sourds

En Seine-Saint-Denis, les élèves sourds ne pourront plus continuer leur parcours scolaire _ déjà trop fréquemment chaotique et complexe ! _ dans le département : le Ministère a décidé de fermer l’unique classe élémentaire en Langue des Signes de l’école Georges Valbon, à Bobigny.

De plus, quatre élèves sourds devant rentrer au collège de Noisiel (Seine-et-Marne), le seul de la région à disposer d’une telle classe _  13 places seulement… _, ne peuvent y être inscrits pour septembre 2018… faute de places !

Le 24 avril, la FCPE93 et l’Association Nationale des Parents d’Enfants Sourds publiaient un communiqué commun :

« Nous, Fédération de parents d’élèves de la Seine-Saint-Denis, avons voté contre la fermeture de la classe ULIS pour enfants en langue des signes et venons d’apprendre que la fermeture est pourtant validée ! La seule classe de langues des signes à l’école Georges Valbon de Bobigny sera fermée fin juin. Les enfants sourds du 93 n’auront pas le droit dans le 77.

La FCPE 93 est sensible à l’élan de sympathie concernant cette suppression, soutien l’ANPES (association nationale des parents d’enfants sourds) et demande le maintien de cette offre éducative à l’école et l’ouverture d’une classe en collège pour la poursuite de scolarité de ces enfants à besoins spécifiques en Seine-Saint-Denis.
L’ANPES et la FCPE 93 s’inquiètent des moyens alloués à une véritable école inclusive. Véritable, car nous ne croyons pas à l’inclusion forcée et à son mythe de la coopération sans limite entre élèves.
Dans le même esprit, les classes allophones sont en voie de disparition, résultats des collèges de 600 élèves avec 50 élèves répartis en fonction de l’âge et qui ne comprennent pas les enseignements ! Ils auront le droit dès la rentrée prochaine à 21h d’enseignements spécifiques sur un an ! Des élèves sourds et malentendants sont aussi scolarisés dans ces classes.
La FCPE 93 et l’ANPES vont solliciter officiellement l’Education nationale et nous vous tiendrons au courant des éclaircissements apportés.
L’ANPES et la FCPE 93 rappellent leur attachement à une école inclusive« 

Vous pourrez lire également :

Le Député de la circonscription a posé une question écrite au Gouvernement sur ce sujet, à ce jour sans réponse

Merci pour ces élèves et leurs familles de signer la pétition à l'intention du Ministre de l'Education Nationale :

https://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/droit-parcours-scolaire-continu-coherent-lsf/43071

Le collège Politzer à découvrir

Le collège Georges et Maï Politzer est « tout au bout », « au coin » de Montreuil, tout près de Fontenay…

Il fait partie de ces établissements excentrés qui font peu parler d’eux… et quand ils font la « une », c’est généralement pour un gros soucis…

Mais le collège Politzer a _ comme tous les établissements scolaires publics _ des atouts à ne pas oublier !

Depuis 2016, il bénéficie d’un plateau sportif complet.

Une section bilangue (anglais/arabe), un dispositif d’accueil pour élèves non francophones, des installations sportives toutes neuves, des voyages _ en Auvergne, Bretagne (initiation aux sports nautiques), entre autres… Parmi les nombreux projets mis en place par l’équipe enseignante l’année dernière, le projet « Escalade vers la citoyenneté » fut porté par des enseignants d’Histoire-Géographie et d’EPS. Quarante élèves ont séjourné quelques jours en Alsace, alternant séances d’escalade en pleine nature et visites du Parlement européen, du camp de concentration du Struthof, des sites de Verdun et de Douaumont.

Autre projet réalisé en 2017 : la fresque murale réalisée par des élèves de 3e, avec l’aide d’une enseignante d’Espagnol et de l’artiste Clément Laurentin.

Tout récemment (février 2018), l’association Bioconsom’acteurs est intervenue auprès des collégiens pour leur faire découvrir l’agriculture biologique, le commerce équitable et les pratiques quotidiennes anti-gaspillage.

Deux heures par semaine, les Ateliers Socio-Linguistiques permettent aux parents maîtrisant mal les codes de la scolarité et/ou de la langue française, d’apprendre ce qui fait le quotidien de leurs enfants au sein même du collège.

En 2014, une élève mettait en ligne ce reportage tout en images de son collège :

https://www.youtube.com/watch?v=r2DHNT2lX5k

La Direction Académique présente au collège Colonel Fabien ce mercredi 23 mai en présence de toutes les familles.

L’UCL FCPE de Montreuil et les parents élus FCPE du collège Colonel Fabien ont sollicité le 15 mai, la Direction Académique et le Conseil Départemental afin d’ organiser une réunion ouverte à l’ensemble des familles, pour répondre à leurs interrogations.

La Direction Académique a répondu à cette requête, et a assuré que le Conseil Départemental fera également prochainement un retour aux parents du collège, soucieux notamment des questions de sécurité au niveau du bâtiment.

Ce mercredi 23 mai à 18h, a eu lieu la réunion menée par la Direction Académique, en présence de la direction du collège Colonel Fabien et de membres de la cellule d’écoute psychologique mise en place dans l’établissement depuis l’accident du jeune élève.

Du fait de la poursuite de l’enquête, très peu d’informations peuvent être communiquées sur les faits, mais la Direction Académique a répondu à un grand nombre de questions des parents présents essentiellement au niveau de la prise en charge des élèves par la cellule d’écoute et de soutien psychologique à l’intérieur du collège, et qui restera en place tant que nécessaire.

Un document émis par les Services de l’Hôpital Avicenne de Bobigny (qui sont intervenus dans le cadre de la cellule de soutien) a été distribué aux familles lors de cette réunion, pour les informer sur l’état post-traumatique que peuvent traverser certains élèves, et pour déceler des symptômes qui nécessitent une attention particulière et/ou une prise en charge de leur enfant par l’équipe médico-psycho-sociale du collège ou par une structure externe. Ces explications des professionnels de la santé étaient très attendues des familles.

Il a été expliqué aux familles qu’un travail a été fait pour permettre à l’équipe éducative de détecter des élèves en difficulté, de contacter les parents concernés, et les orienter du mieux possible, car tous ne sont pas forcément en mesure d’exprimer leur besoin de soutien.

La direction du collège est en lien régulier avec la famille de l’élève, et se montre du mieux possible à l’écoute des parents et des élèves  du collège qui s’interrogent sur l’organisation d’un temps de recueillement collectif, en restant dans le respect des souhaits de la famille. Une collecte est également organisée par les parents du collège pour aider la famille à organiser les obsèques.

Des parents ont exprimé la nécessité de réviser le règlement intérieur du collège, se sont interrogés sur les effectifs des surveillants au sein de l’établissement, et de manière plus générale lors des réunions précédentes sur les moyens humains alloués à leur collège qui se trouve être en REP.

Jeudi soir, l’UCL FCPE et une psychologue thérapeute de l’association Solienka, ont organisé avec l’aide de la Ville, la tenue d’un groupe de parole restreint, réservé aux parents (sans enfant) parmi les plus en difficulté.

L’UCL FCPE renouvelle son soutien à la famille de l’élève, aux élèves et parents du collège Colonel Fabien, et à toute l’équipe éducative du collège.

Ciné-ma différence le samedi 26 mai à 14h30

Au programme de la prochaine séance de Ciné-ma différence, séances de cinéma TOUS PUBLICS, adaptées pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.

Samedi 26 mai 2018 à 14h30
Léo et les extra-terrestres (VF, Audio-description, 2D)

Léo a 12 ans. Lorsque trois extra-terrestres débarquent près de chez lui, cet enfant solitaire se retrouve embarqué dans de folles aventures…
Télécharger le flyer de cette séance

Cinéma Le Méliès
12 place Jean Jaurès – 93100 Montreuil
Salles (1,2,3) accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Tarif : ceux du cinéma Le Méliès, dont le tarif réduit à 4€ pour les personnes en situation de handicap + une place gratuite pour un accompagnateur

Contact : Farida Dahnoun / Caroline Carré
Téléphone : 01 48 70 64 29 / 06 73 12 37 05
Courriel : montreuil@cinemadifference.com

Le dispositif Ciné-ma différence Montreuil est co-organisé par la Ville de Montreuil et la Communauté d’agglomération Est Ensemble.

À noter dans vos agendas

  • Samedi 30 juin 2018 à 14h30
  • Samedi 29 septembre 2018 à 14h30
  • Samedi 20 octobre 2018 à 14h30

Situation sur le collège Colonel Fabien

Suite à l’annonce faite aujourd’hui aux familles et aux élèves du collège Colonel Fabien,
les élèves qui le souhaitaient ont pu quitter le collège en présence de leur parent pour les raccompagner.
Les différents membres composant la cellule de soutien psychologique mise en place à l’intérieur du collège toute la semaine ont oeuvré du mieux possible auprès des élèves en difficulté.
Durant le week-end de 3 jours, il est toujours possible pour les familles de se tourner vers leur médecin de famille, ou vers les accueils d’urgence en hôpitaux:
Hôpital André Grégoire (à Montreuil), Centre Hospitalier Delafontaine (à Saint Denis), Hôpital Intercommunal Robert Ballanger (à Aulnay), Groupe Hospitalier Intercommunal Le Raincy-Montfermeil (à Montfermeil), Hôpital Jean Verdier (à Bondy).
La ville n’est pas en mesure d’organiser dans les circonstances et l’urgence actuelles, un accueil psychologique pour le week-end, mais nous cherchons avec les parents élus du collège des solutions auprès de parents professionnels de santé.
Mardi 22 mai, les cours commenceront à 9h pour tous les collégiens, et la cellule de soutien psychologique à l’intérieur du collège sera bien accessible pour les élèves dès la reprise des cours.
La direction Académique organise une réunion d’information pour tous les parents d’élèves du collège Colonel Fabien dans l’établissement 23 mai 18h.
Un mot écrit devrait circuler dès mardi afin de veiller à une bonne transmission de cette information auprès les familles.
L’UCL FCPE organise également une réunion de soutien sous forme d’un groupe de parole en soirée la semaine prochaine dans le quartier du collège, auprès d’un groupe restreint de parents dont les enfants ont été les plus exposés.
Nous saluons chaleureusement les parents élus FCPE du collège pour leur investissement auprès de la famille de la victime, et pour leur bienveillance auprès de l’ensemble des familles du collège.
Nous renouvelons notre soutien également à la famille de l’élève et à leurs proches, aux élèves et parents du collège Colonel Fabien ainsi qu’ à l’ensemble de l’équipe éducative du collège.

Tout comprendre sur Parcoursup, les réformes du BAC, du lycée, et des universités

Les premières réponses aux voeux formulés par les candidats bacheliers sur Parcoursup il y a quelques semaines devraient paraître le 22 mai.

L’inquiétude des familles, et le mécontentement des enseignants renforcent la méfiance sur ces réformes en cours, qui semblent accuser  les inégalités sociales entre les familles tout renforçant la sélection à l’entrée à l’Université. De plus, les élèves porteurs de handicap sont délaissés!!

L’UCL FCPE Montreuil vous propose ce document de synthèse pour vous aider à comprendre les spécificités des réformes actuelles sur les lycées et les universités, et celles qui impacteront les candidats bacheliers dès 2021.

Tout Comprendre Parcoursup Réformes Lycées et Universités

Merci à Nathalie Baneux pour son investissement sur ce projet!