Un chèque réussite pour les 6e

Les familles peuvent encore faire leur demande du chèque réussite, et cela jusqu’au 30 septembre 2019 .

C’est une aide de 200 € sous forme de bons d’achat, fournie par le Conseil Départemental. Elle est destinée aux élèves entrant en 6e dans un collège public de la Seine-Saint-Denis, pour acheter des fournitures scolaires, des livres, des équipements numériques et culturels.
Les bons d’achats sont acceptés dans les commerces partenaires jusqu’au 2 décembre 2019.

Vous pouvez faire cette demande par internet, en allant sur le site :https://chequereussite.up-gestion.com/CD93/homepage

Mais à la rentrée de septembre, vous pouvez aussi vous faire aider par le collège et les parents élus.

Dans la plupart des collèges de Montreuil, les parents FCPE et/ou les directions, organisent chaque année une rencontre avec les familles qui n’ont pas accès à internet, afin de les aider à faire cette demande.

BAC 2019 : les recours possibles

Pour faire face au grand nombre d’appels de parents et d’élèves de toute la France concernant les modalités de contrôle des notes obtenues au baccalauréat,

la FCPE a mis en place un service téléphonique dédié :

01 43 57 16 16

La FCPE a également publié une note détaillant les possibilités offertes aux candidats ou à leurs parents, pour consulter leurs copies ou contester des résultats obtenus :

Place aux langues le 9 juillet

L’association D’Une LAngue à L’Autre (DULALA), qui oeuvre à valoriser toutes les langues parlées par les enfants et leurs familles, notamment à l’école , fête ces 10 ans

mardi 9 juillet 2019

de 14h à 22h

Place de la République, à Montreuil

(M° Robespierre)

Tous pas pareils, tous égaux, le 29 juin en salle des fêtes

Pour sensibiliser aux questions liées aux handicaps, créer du lien entre les structures médico-sociales, les associations et la Ville, la mission handicap et ses partenaires organisent la 6e édition de Tous pas pareils, Tous égaux. Des rencontres festives, culturelles et interactives. 

Samedi 29 juin, de 14h à 18h30

Salle des fêtes de la mairie

51e Congrès de la FCPE de la Seine-Saint-Denis, le 6 juillet 2019 à Bondy

Encore une année riche en évènements pour nos enfants de l’école de la « confiance » aux réformes de la filière professionnelle, du lycée, du bac… Le congrès est un moment privilégié d’échanges entre tous les parents du département sur l’actualité de l’éducation et de notre fédération. C’est aussi du partage d’expérience entre parents dans une ambiance fraternelle et constructive.

Au programme, un débat sur « L’addiction au détour des écrans: effets sur le développement de l’enfant et risques à l’adolescence » , avec l’intervention de Marie-Claude Bossière pédopsychiatre et psychiatre à la Maison des Femmes de Seine Saint Denis.

Soyons nombreux à nous retrouver afin d’agir ensemble pour un XXIe siècle porteur de progrès, de justice sociale, de liberté et de tolérance.

Rendez-vous à la mairie de Bondy (Esplanade Claude Fuzier – 93140 Bondy) de 10 h à 17h.

Liste des candidats au conseil d’administration

  • Marie Pierre Agnès (Epinay-sur-Seine)
  • Rodrigo Arenas (Sevran)
  • Corinne Boungo (Noisy-le-Grand)
  • Cécile Cauchy-Clerc (Noisy-le-Grand)
  • Benoît Hazard (Pierrefitte-sur-Seine)
  • Bernard Rollais (Livry Gargan, Sevran)
  • Lidia Sodian (Drancy)

Programme provisoire

  • 09h45 Accueil des participants
  • 10h00 Début des travaux
  • 11 h00 Débat «L’addiction au détour des écrans: effets sur le développement de l’enfant et risques à l’adolescence »
  • 12h45 Repas convivial et opérations de vote en parallèle
  • 14h30 Actualité et préparation de la rentrée
  • 16h30 Annonce des résultats
  • 17h00 Fin des travaux

A noter, pour ceux d’entre vous qui ont des enfants qu’un espace d’accueil est prévus pour eux (ils restent sous la responsabilité des parents).

Non à la fermeture de classe à Jules Ferry 1

Il est prévu la fermeture d’une classe à l’école élémentaire Jules Ferry 1 à la rentrée 2019. Cette fermeture est décidée alors que le nombre d’élèves attendus est en augmentation. Avec cette fermeture, les classes accueilleront 28 à 29 élèves dès septembre 2019.

Les conditions d’enseignement et d’apprentissage vont s’en trouver dégradées. C’est inacceptable, à Jules Ferry comme dans d’autres écoles.

La réunion du comité technique de l’académie qui doit valider cette décision se tiendra jeudi 27 juin. Ce jour là, les parents FCPE appellent à un rassemblement devant l’école.
Soyez nombreux à côté d’eux pour exiger l’abandon de cette fermeture de classe.

Grève de la surveillance du Diplôme National du Brevet le 27 juin

[Mise à jour. Le brevet étant reporté, l’appel à la grève et au rassemblement devrait l’être également]
Le collectif éducation Montreuil – Bagnolet, s’appuyant sur l’intersyndicale nationale qui s’est tenue le lundi 17 juin, appelle à la grève de la surveillance du Diplôme National du Brevet le 27 juin.

Cette grève n’a pas pour objectif de bloquer l’accès à l’établissement aux élèves mais a pour but d’alerter sur les risques des réformes en cours (loi Blanquer, réformes des lycées et des bac pro et général) et sur les moyens insuffisants accordés aux établissements de Seine-Saint-Denis qui aboutissent à une dégradation des conditions d’enseignement et mettent en péril l’avenir de nos élèves et nos enfants. Le collectif Éducation Montreuil – Bagnolet fait les mêmes demandes depuis plusieurs mois déjà sans jamais avoir été entendu, ni même reçu.

Les professeurs organiseront un rassemblement le 27 juin à 7h45 devant les collèges, suivi d’un grand pique-nique à 12 heures sur la place Jean Jaurès devant la Mairie de Montreuil.

Soyons nombreux pour montrer notre refus à ces réformes et demander des conditions d’enseignement acceptables pour tous les élèves.

Pour rappel, la rentrée 2019 dans les collèges s’effectuera avec 2039 élèves et 2 postes de professeurs supplémentaires. Il n’y a qu’un médecin scolaire pour 12 000 élèves.

La mobilisation continue

La mobilisation contre la loi Blanquer et les réformes des lycées continue et la FCPE se joint au collectif Education Montreuil – Bagnolet.
Depuis le 19 mars, les personnels, en particulier du premier degré, sont très fortement mobilisés contre le projet « pour une école de la confiance ». Dans le second degré, les réformes des lycées, du bac et Parcoursup suscitent toujours autant de colère, et les initiatives de mobilisation sont très fortes.
N’oublions pas que la réforme du bac, notamment par la diminution du nombre d’épreuves nationales et anonymes et l’augmentation du contrôle continu local, va dynamiter son bac en lui enlevant son caractère national.
Le nouveau lycée prétendument à la carte va augmenter les inégalités sociales entre « les initiés » qui choisiront les bons parcours et les autres. Il augmentera également les inégalités territoriales puisque tous les lycées ne pourront pas présenter la même offre !
Dans les lycées professionnels, les élèves auront une difficulté d’accès aux études supérieures (BTS, université) du fait d’une diminution des heures de cours dans les disciplines générales et une baisse des savoir-faire avec la mise en place des familles de métiers !

L’UCL FCPE appelle les parents d’élèves à soutenir l’appel à la grève du baccalauréat et du brevet, des personnels de l’Éducation nationale pour étendre la mobilisation.
Ainsi nous soutenons les différents types d’actions possibles : rassemblements, piquets de grève… les jours de baccalauréat du 17 au 24 juin ainsi que le diplôme national du brevet le 27 juin, afin de permettre de gagner le rapport de force contre l’ensemble de la politique éducative de Blanquer.

Une semaine contre les lois Blanquer

L’UCL FCPE et ses membres, partie prenante du collectif Montreuil Bagnolet, s’associe avec les membres du collectifs : enseignants du premier et second degré, agents, parents pour vous proposer les action suivantes.

16 mai 2018, soirée/nuit des établissements rassemblement festif devant la mairie de Montreuil

Téléchargez l’affiche en cliquant dessus

La FCPE dénonce ces réformes qui s’enchainent depuis plusieurs années. Désormais, nous voulons à notre tour proposer des solutions, porter nos éléments de réponses capables de résoudre les dysfonctionnements de notre école.

Dans le contexte où l’école change de paradigme, dans un calendrier qui ne nous appartient plus, nous avons la responsabilité d’impulser un nouveau rythme. Nous avons décidé de créer des évènements comme celui de ce soir qui rassemblent la communauté éducative dans son ensemble et la société civile pour échanger, élaborer des solutions, des propositions qui changent véritablement et favorablement l’école. Aussi nous vous proposons d’organiser des espaces afin d’y réfléchir, de faire émerger des idées sur ce que l’Ecole devrait changer pour être l’école de la République, laïque, gratuite, garante de l’égalité des droits des enfants et des jeunes, garante de leur droit à la réussite.

N’hésitez pas à nous informer de vos actions afin que nous puissions les relayer.

17 mai 2019, établissements déserts

Qui sont les premiers concernés par ces nouvelles lois et réformes ? Nos enfants.
Nous les invitons à faire « la grève » – avec l’accord et le soutien de leurs parents.
Ils marquent ainsi leur désaccord et leur capacité d’analyse et de revendication.
Si cela apparaît difficile à mettre en œuvre dans votre établissements, vous pouvez envisager d’autres actions pacifistes (occupation administratives, traçage, sit-in…).

18 mai 2019, manifestation

Nous vous appelons à grossir les rangs des enseignants lors de la manifestation pour promouvoir l’éducation, contre la loi Blanquer et ses contre-réformes.
Un appel des syndicats SNES-FSU, SNUipp, FSU, SUD éducation…