Archives pour la catégorie Non classé

Assises de l’Éducation le 9 juin 2018

La FCPE93 organise les Assises de l’Éducation le 9 juin 2018 à la Bourse du Travail de Bobigny.

Aujourd’hui le rôle de l’école est de permettre à nos futurs adultes d’acquérir des connaissances. Un rôle primordial… mais pas suffisant. L’école doit également prendre en compte les différences et fragilités de chacun, et développer leurs capacités à penser et concevoir le monde dans lequel ils vivent.

Les Assises de l’Education ouvre le dialogue afin de fixer de nouvelles orientations, et redéfinir les rôles de tous les acteurs de l’école.

Venez nombreux, même 1 heure, pour améliorer l’École avec celles et ceux qui la vivent comme vous.

Informations et inscription ici : assiseseducation.fr

Téléchargez le flyer

Ciné-ma différence le samedi 26 mai à 14h30

Au programme de la prochaine séance de Ciné-ma différence, séances de cinéma TOUS PUBLICS, adaptées pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.

Samedi 26 mai 2018 à 14h30
Léo et les extra-terrestres (VF, Audio-description, 2D)

Léo a 12 ans. Lorsque trois extra-terrestres débarquent près de chez lui, cet enfant solitaire se retrouve embarqué dans de folles aventures…
Télécharger le flyer de cette séance

Cinéma Le Méliès
12 place Jean Jaurès – 93100 Montreuil
Salles (1,2,3) accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Tarif : ceux du cinéma Le Méliès, dont le tarif réduit à 4€ pour les personnes en situation de handicap + une place gratuite pour un accompagnateur

Contact : Farida Dahnoun / Caroline Carré
Téléphone : 01 48 70 64 29 / 06 73 12 37 05
Courriel : montreuil@cinemadifference.com

Le dispositif Ciné-ma différence Montreuil est co-organisé par la Ville de Montreuil et la Communauté d’agglomération Est Ensemble.

À noter dans vos agendas

  • Samedi 30 juin 2018 à 14h30
  • Samedi 29 septembre 2018 à 14h30
  • Samedi 20 octobre 2018 à 14h30

Situation au collège Colonel Fabien

Suite à l’annonce faite aujourd’hui aux familles et aux élèves du collège Colonel Fabien,
les élèves qui le souhaitaient ont pu quitter le collège en présence de leur parent pour les raccompagner.
Les différents membres composant la cellule de soutien psychologique mise en place à l’intérieur du collège toute la semaine, ont oeuvré du mieux possible auprès des élèves en difficulté.
Durant le week-end de 3 jours, il est toujours possible pour les familles de se tourner vers leur médecin de famille, ou vers les accueils d’urgence en hôpitaux:
Hôpital André Grégoire (à Montreuil), Centre Hospitalier Delafontaine (à Saint Denis), Hôpital Intercommunal Robert Ballanger (à Aulnay), Groupe Hospitalier Intercommunal Le Raincy-Montfermeil (à Montfermeil), Hôpital Jean Verdier (à Bondy).
La ville n’est pas en mesure d’organiser, dans les circonstances et l’urgence actuelles, un accueil psychologique pour le week-end, mais nous cherchons avec les parents élus du collège des solutions auprès de parents professionnels de santé.

Continuer la lecture de Situation au collège Colonel Fabien 

Ecole dès 3 ans, sans le savoir, le gouvernement relance la guerre scolaire

Nous relayons le communiqué de la FCPE93 du 28 mars 2018

« Si l’obligation de scolarisation de tous les enfants âgés de plus de trois ans est une bonne nouvelle sur la papier, nous sommes inquiets sur les répercussions d’une telle mesure sur les enfants déjà scolarisés dans le public. Concrètement, les communes vont donc devoir prendre en charge certaines nouvelles dépenses alors même que les équilibres sont déjà fragiles entre public et privé dans les communes.

Car cela va impliquer une dépense supplémentaire pour des communes qui sont déjà dans la quasi incapacité d’assumer pleinement leurs charges. En raison de l’application de la loi Debré, elles vont désormais devoir prendre en charge les dépenses des maternelles du secteur privé, soit une dépense d’environ 12 millions d’euros par an.
12 millions d’euros qui ne seront pas affectés aux enfants du public qui sont déjà pénalisés par des budgets tout juste à l’équilibre dans les communes. Ces dernières, rappelons-le, sont déjà revenues sur les 4,5 jours parce qu’elles étaient dans l’incapacité d’assumer financièrement cette charge. A l’heure où le gouvernement demande une baisse des dépenses aux collectivités territoriales, comment vont-elles faire pour prendre en charge ce surcoût ? Où vont-elles rogner dans leur budget pour trouver cette somme : moins pour la culture, pour les personnes âgées, moins de sorties scolaires, moins de personnels encadrant, moins de locaux scolaires réhabilités… ?
Sans compter ce que cela va représenter comme dépense pour l’Etat, environ 24 millions par an, pour payer les salaires des enseignants des écoles maternelles privées.

Sans vouloir déclencher une nouvelle guerre scolaire, nous demandons quelles sont les contreparties financières données par l’Etat aux collectivités pour que ces dernières ne pénalisent pas nos enfants inscrits dans le public ? »

Rodrigo Arenas, Président FCPE de la Seine-Saint-Denis.

Ciné-ma différence au Méliès, dimanche 14 janvier à 14h30 avec Ferdinand

Ciné-ma différence rend le cinéma accessible à des enfants et adultes autistes, polyhandicapés, avec un handicap mental, ou des troubles psychiques, qui en sont privés par leur handicap. Des séances chaleureuses et adaptées où chacun, avec ou sans handicap, est accueilli et respecté tel qu’il est.

Cette fois, c’est le film Ferdinand (VFST, Audio-description, 2D) Continuer la lecture de Ciné-ma différence au Méliès, dimanche 14 janvier à 14h30 avec Ferdinand 

Réunion du 18 décembre sur le chantier du futur groupe scolaire Marceau

La livraison du nouveau groupe scolaire Marceau est prévue mi-juillet 2018, avec un passage de la commission de sécurité prévu pour le mois d’août .
La rentrée scolaire devrait s’effectuer normalement en septembre 2018, avec l’ouverture de 5 classes pour l’élémentaire (une classe par niveau), et de 9 classes pour la maternelle.
La répartition des classes entre l’élémentaire et la maternelle pourrait encore évoluer d’ici à la rentrée en fonction des effectifs prévisionnels.
Les parents présents lors de la réunion ont expliqué leurs inquiétudes sur les délais très courts annoncés par la Ville pour terminer le chantier, et ont demandé quelles seraient les options possibles en cas de retard de livraison. Il pourra être envisager une rentrée à l’école Relais, mais la Ville se montre confiante sur le calendrier.
Des parents du groupe scolaire Voltaire-Héritier ont également posé des questions sur la future sectorisation primaire.
Il leur a été dit que le secteur des écoles Ferry au sud de la rue de Paris devrait être orienté pour se retrouver sur le futur secteur Marceau.
Des inquiétudes ont aussi été exprimées sur l’organisation du déménagement, puisqu’il est prévu sur le temps scolaire.
La Ville précise que les agents communaux ne seront pas en charge de faire les cartons…
[MAJ le 21/12/2017]

URGENCE : besoin d’accueil pour deux mineurs isolés étrangers scolarisés à Montreuil

Nous relayons l’appel URGENT de RESF Montreuil :

Pour aider les jeunes isolés étrangers, qu’ils soient mineurs – tout juste majeurs – ou « mijeurs » (ni mineurs ni majeurs, aux 
yeux des autorités et de l’Aide Sociale à l’Enfance qui les ont complètement abandonnés). Ils sont plusieurs à MONTREUIL, 

livrés à eux-mêmes, confrontés à la rue, à dormir dehors.

 
Vous pourriez peut-être ACCUEILLIR l’un d’eux quelques nuits ou l’AIDER FINANCIÈREMENT.
Largement traitée dans les media, la question des jeunes isolés étrangers relève des politiques, mais, à RESF Montreuil (Réseau
Education Sans Frontières), nous sommes directement confrontés à ces jeunes. Il se présentent dans nos permanences de conseils
juridiques et administratifs ou sont envoyés par les établissements scolaires. Quelques personnes, parfois extérieures à notre réseau,
ont fait le pas d’ACCUEILLIR certains jeunes chez eux. Une nuit sur un canapé dans un salon, une semaine dans une chambre
libre ou inoccupée, moins ou plus longtemps, selon les possibilités de chacun.
Nous tentons d’organiser, en autogestion, un petit réseau d’hébergeurs solidaires. Pour cela, nous vous proposons
d’envoyer un email à l’adresse suivante : mineursalarue@gmail.com.
Vous pourrez y mentionner vos coordonnées (nom, prénom, email, téléphone), ainsi que vos possibilités d’accueil
(nombre de nuits, dates auxquelles vous pourriez accueillir ou au contraire dates auxquelles vous ne pouvez pas accueillir, tout ce
qui vous semble bon à dire). Vous pouvez tester une fois, revoir votre participation… Tout est possible !

Pour l’heure, nous avons une urgence maximale à propos de deux garçons scolarisés à Montreuil qui seront dehors à partir

du 22 décembre.

Tous les jeunes que nous avons rencontrés à Montreuil sont scolarisés. Leurs études sont très importantes et ils se battent pour
continuer. Mais il y a des frais (cantine, tickets bus et métro, fournitures scolaires, vêtements, passeports, etc.). Les quelques
bénévoles actifs de RESF Montreuil ne peuvent plus les assumer seuls.
Voilà pourquoi nous lançons cette cagnotte. Vous pouvez donc aussi AIDER FINANCIÈREMENT ces jeunes isolés, 
qui ont fui leur pays dans des circonstances souvent atroces et sont si mal accueillis chez nous, en contribuant à ce pot commun 

https://www.lepotcommun.fr/pot/z9eudnbc

Ciné Ma Différence samedi 16 décembre 2017 à 14h30

Paddington 2
(VFST, Audio-description, 2D)

Cinéma Le Mélies, 2 place Jean Jaurès – 93100 Montreuil

Salles (1,2,3) accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Synopsis : Installé dans sa nouvelle famille à Londres. Paddington est devenu un membre populaire de la communauté locale. A la recherche du cadeau parfait pour le 100e anniversaire de sa chère Tante Lucy, Paddington tombe sur un livre animé exceptionnel. Il se met à multiplier les petits boulots dans le but de pouvoir l’acheter. Mais quand le livre est soudain volé, Paddington et la famille Brown vont devoir se lancer à la recherche du voleur…

Tarif : ceux du cinéma Le Méliès, dont le tarif réduit à 4€ pour les personnes en situation de handicap + une place gratuite pour un accompagnateur

 

La réforme de l’entrée à l’université dans « l’Echo(le) des parents »

L’Editorial de Rodrigo Arenas, Président de la FCPE93 :

Le « plan étudiants » concernant l’accueil à l’université des bacheliers 2018 suscite
une vive inquiétude chez les parents d’élèves. Elles laisse présager une mise en place
de mécanismes défavorables aux élèves issus de la Seine-Saint-Denis et de la grande
couronne, y compris pour les meilleurs d’entre eux.
C’est pourquoi nous avons sollicité un rendez-vous avec le Président de la Conférence
des Présidents d’université afin de nous assurer que l’université française poursuit
le rôle d’ascenseur social qui est encore le sien aujourd’hui.
Vous serez informé de l’issue de cet entretien

L’Echo(le) des Parents FCPE93 n°2